Mary Sue Hubbard

            Mary Sue est décédée à Los Angeles le 25 novembre 2002
Site d’hommage à Mary Sue
Chère Mary Sue,
Vous êtes décédée – invisible et isolée de tous les Scientologues à l’intérieur et à l’extérieur de l’Eglise de Scientologie.
Il nous a fallu ensuite plus de deux ans pour découvrir que vous nous aviez quittés.
Vous n’avez même pas eu de cérémonie d’adieux appropriée. Vous n’avez pas eu d’applaudissement, pas même un simple merci. Votre mort n’a même pas été annoncée. Rien. Que savons-nous de vous des deux dernières décennies ? Franchement, rien.
Mon cœur saigne à l’idée de ce qui vous est arrivé depuis la fin des années 70. A cette époque, j’étais un nouveau venu, jeune et inexpérimenté. J’étais à peine capable de saisir l’importance de la Scientologie. Bien que j’aie entendu beaucoup d’histoires sur vous et Ron, je n’avais aucune idée de qui vous étiez vraiment.
On vous avait assigné le poste de premier Contrôleur. Oui, par la Lettre de Règlement du 1er mars 66, Le Gardien. Le pire de tout, c’est qu’il nous a fallu confronter que vous aviez été mise en prison. Je n’ai jamais appris comment tout cela était arrivé. Instinctivement, je savais qu’on vous avait trompée et trahie. Nous avons entendu et lu les histoires qui racontent comment David Miscavige vous avait intimidée avec des mensonges, des fausses accusations et même peut-être avec de la force physique. Et ensuite, il vous a forcée à démissionner en utilisant une lettre falsifiée, et alors il a fait disparaître le Bureau des Gardiens.
J’ai entendu d’anciens membres du personnel proches de Miscavige dire quel homme colérique (1,5) il devait être. Connaissant la tech, je peux imaginer ce qui se passait dans ce temps-là. Et il vous a même escroqué votre héritage. J’ai peur de ne pas avoir de mots pour décrire ce qui s’est passé ensuite : il a pris tout le pouvoir, vous mettant sur la touche, vous et les autres membres de la famille.
J’espère que vous pardonnerez le fait que personne à l’époque n’a été assez fort pour retenir et arrêter ce management suppressif et que personne n’était près de vous pour vous soutenir lorsque vous en aviez le plus besoin. C’était une violation du Code d’Honneur de notre part à tous.
Mary Sue, nous savons à quel point vous avez compté dans l’établissement de la Scientologie, aussi bien en tant que technologie qu’en tant qu’organisation. Vous avez été aimée et admirée et vous l’êtes toujours.
Au nom de tous les Scientologues, je souhaite vous remercier infiniment et vous faire savoir que votre travail et votre dévouement est et a été grandement apprécié, plus encore que nous ne pouvons l’exprimer. Nous espérons qu’un jour vous reviendrez et qu’alors vous serez chaudement saluée par tous les vrais Scientologues.
Adieu.

Max Hauri,
Président du Comité des Ron’s Orgs

 
Thanks to Free Templates